Enchaînement dribble à vitesse maximale et tir – duel et enchaînement
Nous vous présentons deux ateliers, que nous avions choisi d’associer lors d’une séance sur l’attaque. Le premier est dédié à l’enchaînement du dribble et du tir à vitesse maximale, en situation de poursuite (issu des approches du handball). Le second est construit autour d’un duel, puis du même enchaînement.
Mise en place :
  • Ateliers latéraux :
Il faut être attentif à l’écart entre les marques de départ :
    • la marque de l’attaquant doit être suffisamment éloignée de la première marque de départ du défenseur, afin que ce dernier puisse la choisir (au moins un peu plus qu’un bras),
    • nous vous conseillons de garder le même écart entre les marques,
    • plus les enfants s’habitueront à cette situation et plus ils progresseront, plus petits seront les espaces entre les marques.
  • Atelier central :
Vous pouvez jouer sur le fait que le défenseur ait un ou deux pied dans le cerceau, pour l’amener à ouvrir un espace de par son orientation (un pied dans le cerceau) ou aucun (les deux pieds).
Le fait qu’il ait les deux pieds dans le cerceau l’amènera à avoir plutôt, l’intention d’agir sur l’attaquant lors de ses trois pas. Tandis qu’avec une orientation initiale, le choix de l’action sur la balle prévaudra.
Comportements attendus :
  • Ateliers latéraux :
    1. Démarrer rapidement en utilisant ses trois pas (plus ou moins, le départ du défenseur ayant lieu lors du dribble),
    2. Dribbler à vitesse maximale pour garder son avance sur le défenseur,
    3. Utiliser ses 3 pas pour avoir le temps de s’organiser pour lancer fort (quand le joueur a le temps),
    4. Sauter pour éviter de se faire toucher par le défenseur,
    5. Tirer de loin si le défenseur est trop prêt.
  • Ateliers centraux :
    1. Utiliser ses pas pour éviter le défenseur (il serait préférable d’avoir un pas plutôt latéral, avant de franchir la ligne d’épaule, pour la suite de la formation),
    2. Aller le plus vite possible lors du franchissement,
    3. Protéger sa balle (amener la balle dans le dos du défenseur ou la protéger avec son corps),
    4. Utiliser la feinte lors du franchissement*.
* Nous mettons ce point en dernier, mais selon les qualités de l’enfant, il peut remonter dans la hiérarchisation. Par exemple, si l’enfant est moins rapide que son adversaire, il nous semble souhaitable
Ce qui pourrait poser problèmes :
  • Ateliers latéraux :
    • le premier dribble qui est souvent, soit trop haut ou soit trop loin, chez les débutants,
    • l’arrêt du dribble, souvent au bord de la zone, empêchant un tir de qualité, par un armer où le ballon n’est pas mis suffisamment en arrière,
    • les qualités athlétiques pour distancer son adversaire.
  • Ateliers centraux :
    • Maîtriser l’enchaînement d’appuis,
    • Protéger la balle,
    • Maîtriser l’enchaînement évitement et dribble,
    • Les problèmes posés dans les ateliers latéraux, mais avec une pression défensive plus importante.
Variantes :
Elles doivent être déduites de ce que vous observez.