Voici un jeu ne nécessitant peu de mise en place, qui pourra faire office d’échauffement. Il offre l’intérêt de permettre de travailler un grand nombre d’éléments relatifs l’activité : lancer, duel, dribble et protection d’une cible.

Mise en place :

Un joueur avec une balle en mousse, un joueur sans balle et un joueur avec une balle de handball. La taille du terrain est un élément à réguler. Ici il a été fait le choix, d’un quart de terrain. Tout va dépendre de la vitesse des joueurs à la course : plus ils iront vite, plus il vous faudra réduire l’espace ; mais aussi de ce que vous souhaitez développer chez le joueur avec la balle en mousse : de grandes courses ou des changements rapides de direction.

Ce qu’il faut dire :

Le joueur qui a la balle en mousse est chasseur, il n’a pas besoin de dribbler. Il cherche à toucher, un maximum de fois en une minute, le joueur qui a le ballon de handball en lui lançant le ballon dessus, au dessus du niveau des épaules. Le joueur qui a la balle de handball est chassé, il doit toujours dribbler. Le joueur qui n’a pas de balle est « protecteur », il cherche à s’opposer au lancer avec son corps et au course du chasseur, qui ne peut le percuter. Vous comptez un point par touche.

Comportements attendus :
Le chasseur (balle en mousse) :
  1. Se placer et se déplacer pour se ménager un angle de tir (qualité d’évitement et de duel + avoir la ballon rapidement disponible pour lancer),
  2. Lancer avec précision,
  3. Feinter.

Le chassé (ballon handball) :

  1. Dissocier le regard de la balle, pour toujours savoir où est le chasseur, éviter ses lancer et utiliser le protecteur,
  2. Adapter sa stratégie au rapport de force entre le protecteur et le chassé,
  3. Se placer et se déplacer pour ne pas se faire toucher (dribble d’attente, dribble à vitesse maximale et dribble avec changement de direction).

Le protecteur :

  1. Se situer entre le chasseur et le chassé,
  2. Prendre un maximum de volume avec son corps et avec ses bras,
  3. Se déplacer rapidement et s’ajuster.
Ce qui pourrait poser problèmes :
  • la maîtrise du dribble,
  • le fait de ne pas comprendre le rôle du « protecteur » pour le chassé et comment l’utiliser.
Variantes :
  • la main qui dribble.
  • la main qui lance.

Evolution :

en ajoutant un protecteur en plus, le jeu permet aussi de travailler des relations défensives : tout va dépendre de l’organisation spatiale que vous choisirez au départ :

  • les joueurs ne sont pas alignés : Travail d’aide, entre aide et se replacer entre le joueur et la cible rapidement quand je me suis fait passer,
  • les joueurs sont alignes : comportements de zone.