Dans l’article précédent, nous avons vu une grande partie des démarches à réaliser pour construire le stage, administrativement parlant mais aussi sur le plan de la communication. Dans celui-ci, nous allons nous attacher à la construction du corps du stage. Nous n’entrerons pas en détails dans les contenus handball à proprement parler, c’est-à-dire des situations à utiliser pendant, car cela dépendra en grande partie de vos choix.

THÉMATIQUES ET OBJECTIFS SELON LA CATÉGORIE

Avant de vous lancer dans la mise en place d’un planning et de la réflexion autour des différents moments du stage, il vous faudra d’abord réfléchir sur ce que vous voulez faire travailler aux enfants de la catégorie considérée.
Commençons par les écoles de handball. Comme nous l’avons vu précédemment l’objectif d’un stage avec ce public ,est le plus souvent d’initier des enfants à la pratique du handball, tout en permettant à ceux déjà en club de progresser. Ce n’est pas une mince affaire ,tant les différences en terme de savoir-faire peuvent être importantes. Nous pensons qu’il est difficile dans ce cadre de se centrer sur une thématique en particulier, mais qu’il vaut mieux « balayer » très large .Il faut avoir pour objectif de faire comprendre aux enfants venant essayer les règles,de leur donner les moyens de se faire plaisir lors des matchs. La compréhension des règles et l’arbitrage de ce fait pourront être des notions à aborder, mais nous y reviendrons dans la création des planning.
À partir des catégories supérieures, des différences peuvent exister selon si vous souhaitez réaliser des stages d’initiation ou de perfectionnement. Dans le cadre des premiers, nous vous conseillons de partir sur la même idée que précédemment. Pour les seconds, vous pouvez tout à fait choisir des thématiques particulières relatives à votre projet de formation. Les journées de stage vous offrent des plages horaires très grandes pour pouvoir travailler des éléments en profondeur, en les abordant de différentes manières. Nous allons tâcher de vous montrer ce qu’il est possible de faire à ce sujet, mais nous tenons à vous dire que pour réaliser un stage de qualité, la création du corps du stage, au moins sur les premières années est fastidieuse.

CRÉATION DU PLANNING SELON LA CATÉGORIE

Par expérience, plus les enfants sont jeunes et plus la mise en place de temps libre est nécessaire, surtout dans le cadre de demi-journée ou de journée. Pour avoir essayer sans, nous vous le déconseillons, même avec des contenus ludiques n’ayant pas trait au handball. Les enfants ont besoin de ce temps récréatif, comme à l’école, pour pouvoir se concentrer par la suite. Les enfants feront malgré tout une activité sportive, mais le fait qu’elle soit sans règle et sans contrainte leur permettra de se défouler. Ce temps vous donnera la possibilité de mettre en place le matériel pour la suite du stage. Le premier travail consiste donc à découper vos demi-journées avec des temps libres. Pour cela, il existe plusieurs stratégies , dont voici un exemple sur une journée complète :
Exemple de construction de planning

Exemple de construction de planning

La stratégie de mise en place des temps libres par « intervalles réguliers », consiste à découper une demi journée en plusieurs périodes équilibrées. Ceci vous permettra par exemple de réaliser trois séquences handball, qui pourront être: une sur la maîtrise de la balle, l’autre sur la maîtrise du tir et une dernière sur le jeu collectif. Cette formule fonctionne plutôt bien avec des enfants n’ayant pas l’habitude de faire des stages ou encore avec les écoles de handball. Elle vous conduit aussi de ne construire que des séquences handball.
La deuxième stratégie consiste d’une part à varier les séquences en alternant des séquences concernant le handball et des moments « médias ». Nous développerons ce que vous pouvez mettre dans ces moments sur le chapitre relatif aux contenus. Avec ce sytème, les temps relatifs au handball peuvent être augmentés et les temps libres diminués, Le moment lié au média sert en parti de dérivatif. Nous utilisons ce système le plus souvent avec des enfants de plus de 9 ans.
Plus l’âge de l’enfant est élevé et plus les temps libres peuvent être réduits au profit de moments dérivatifs.  Ces derniers ne nous semblent pas forcément utiles avec les tout petits.
Le temps du repas est un moment plus ou moins simple à réguler.Pour la simple et bonne raison que c’est un moment de temps libre assez long une fois le repas terminé, surtout si les enfants ont accès au terrain. En effet, ils vont avoir tendance à continuer à faire du sport, ce qui aura tendance à les fatiguer pour l’après-midi. Nous n’avons pas vraiment de solution à ce sujet.Il vous faudra choisir entre frustrer un peu les enfants ou les laisser se fatiguer pour les responsabiliser les stages suivants. Nous préférons cette dernière alternative et bien souvent nous demandons aux enfants ce qu’ils peuvent faire lors de ce temps, ce qui aboutit avec certains groupes, les plus âgés bien souvent, à des temps où les enfants jouent à des jeux de société.
Globalement, les séquences ne doivent pas excéder une heure à une heure trente, ce qui représente le temps de séances des catégories considérées. Plus les séquences seront longues et plus les temps de récupération devront être conséquents.

LES CONTENUS – l’exemple d’un stage

Comme dit précédemment nous n’aborderons pas dans cet article les contenus strictement handball, pour ce faire vous pouvez utiliser les situations que nous proposons sur le site. Malgré tout, à partir des écoles de handball grand si vous faites le choix de leur faire des stages dédiés, nous vous conseillons de réaliser des stages thématiques ou du moins des journées. Voici un exemple de contenus thématiques au fil d’un stage réalisé avec des moins de 11 :
M11 PLANNING PRÉVISIONNEL - STAGE MAI
Par exemple, pour ce stage nous avions choisi de faire des matinées autour du tir en moins de 11, en commençant par la forme la plus simple : celle en montée de balle, puis en enrichissant les savoir-faire des joueurs au fil des jours. L’après-midi quand à lui était dédié à la montée de balle.
L’idée générale de contenus média, relatif aux apports techniques, consistera à présenter aux enfants, les fondamentaux du geste, mais aussi des séquences issues du haut niveau, les plus variées possibles. En effet, nous pensons qu’il est intéressant de montrer différentes manières de  faire un geste afin que l’enfant comprenne qu’il faut adapter un savoir-faire à ce qu’il est, mais aussi qu’il puisse s’inspirer d’un geste susceptible de lui convenir.
Pour ce qui est des contenus média sur l’arbitrage, nous fonctionnons :
  • soit avec des apports théoriques puis à des quizz relatifs à ce qui a été vu,
  • soit sur des séquences filmées lors de match amenant les enfants à percevoir les fautes (issus d’un autre stage et synthétisés dans une seule vidéo).
Dans le cadre des vidéos, pour créer vos présentations personnalisées à partir de documents de qualité, nous vous conseillons de faire une recherche sur un moteur de recherche « arbitrhand » (ou cliquez ici)
Vous aurez ainsi de bonnes bases pour construire vos présentations. Il vous sera peut être nécessaire de les mettre à jour au fil des évolutions du livret d’arbitrage.
Nous utilisons pour les écoles de handball, des médias plus ludiques comme l’utilisation de rebus dont voici un exemple :
Pour ce faire nous utilisons le site suivant : http://www.rebus-o-matic.com
Voici une autre idée, qui plaît beaucoup aux enfants : leur faire mimer seul ou en équipe des éléments relatifs à la pratique du handball.
Vous aurez certainement bien d’autres idées que nous n’aurons pas eues pour construire votre corps de stage.