Les cerceaux
Ce jeu d’échauffement est un des basiques pour travailler l’aspect perceptif ainsi que l’occupation de l’espace. Des multiples variantes sont envisageables mais nous vous le présentons en quelque sorte dans son jus.
Mise en place :
Il est souhaitable de mettre au moins un cerceau de plus que le nombre de joueurs par équipe. Plus vous ajouterez de cerceaux et plus le jeu des attaquants sera rendu facile et l’inverse est aussi valable. Il est possible d’utiliser des cerceaux de couleurs, par exemple 3 rouges et 3 jaunes, puis demander aux joueurs d’aplatir alternativement dans un cerceau d’une couleur puis l’autre. Cela peut vous permettre d’orienter les joueurs vers une certaine occupation de l’espace : dans la profondeur ou latéralement.
Une autre astuce consiste à mettre un repère de chaque côté du terrain, par exemple un jalon avec un chasuble dessus. Il vous suffit de mettre la couleur d’une équipe sur un jalon, et l’autre sur le deuxième, puis de demander aux joueurs d’être toujours orienter vers le jalon portant leur couleur. Cet aménagement peut aussi permettre de travailler la passe aveugle en demandant aux joueurs de toujours regarder leur « jalon » lorsqu’ils font une passe sinon la balle est perdue.
Nous pensons qu’il est important de laisser la balle aux attaquants quand ils marquent afin de permettre un enchaînement d’action. En effet, il arrive souvent que le porteur de balle rejoigne le cerceau en dribble, le fait de garder la balle après avoir marqué ,l’amènera à passer la balle par la suite et à enchaîner d’autres actions. Il semble aussi plus logique de fonctionner comme ça par rapport à la logique du jeu : il est rare de poser la balle au sol après avoir dribblé sauf si le porteur de balle fait une faute règlementaire.
Comportements attendus :
  1. occuper l’espace collectivement,
  2. s’engager et demander la balle dans des espaces libres.
Ce qui pourrait poser problèmes :
  • La maîtrise technique du dribble,
  • La capacité du non porteur à se démarquer au bon moment et la capacité du porteur de balle à percevoir,
  • La qualité de passe et de réception.
Variantes :
  • Le porteur de balle ne peut pas se faire toucher,
  • le porteur de balle n’a que trois secondes pour jouer.