Occuper l’espace collectivement
Un des thèmes fondamentaux de la formation de l’enfant est certainement l’occupation de l’espace en attaque. Une fois, le niveau technique du porteur de balle suffisamment développé, notamment sur la capacité à lancer fort, il faut organiser l’équipe collectivement, en agissant sur les non porteur de balle. Il leur faudra apprendre à se situer par rapport à leurs partenaires mais aussi par rapport aux défenseurs, tout en occupant de manière optimale l’espace notamment en largeur.
Mise en place :
Nous recommandons de ne pas faire autant de couloirs que de joueurs, car avec l’expérience ,nous nous sommes rendus compte que les enfants ne voulaient pas aller dans les secteurs les plus latéraux. En effet, c’est souvent là où ils marquent le moins, mais aussi de l’endroit où les passes sont les plus difficiles (« espace borgne » : ils ne peuvent envoyer la balle que dans une direction). Or toute la problématique est là, quand nous voulons que des enfants aillent vers les secteurs latéraux. Le fait d’avoir deux couloirs latéraux très larges permet aux enfants, dans un premier temps, d’occuper l’espace, tout en se sentant capable de jouer et de participer au jeu de manière efficiente. Progressivement, il s’agira d’augmenter l’espace central, afin d’augmenter l’écart entre les joueurs. Ceci devra se faire en parallèle avec l’acquisition de la technique de lancer.
Nous faisons aussi le choix de ne pas avoir de couloirs qui se prolongent jusqu’à la zone, comme nous le voyons souvent dans ce genre de situation.
Ceci peut s’expliquer pour plusieurs raisons :
  • le fait d’avoir les couloirs jusqu’au bout, empêche l’enfant d’orienter sa course ou ses appuis pour faire se déplacer le gardien, notamment pour une course arrondie en forme de « C »,
  • cela permet sur une zone, où les enfants ont tendance à être très attirés par le but de vérifier s’ils ont compris l’occupation latérale du terrain.
Chaque couloir peut être occupé par deux personnes au maximum. Pour la première consigne, c’est vraiment facilitant pour les enfants, mais avec les variantes suivantes cela rend plus rapide l’adaptation.
Comportements attendus :
  1. Occuper chaque couloir en attaque,
  2. Se placer et se déplacer en fonction des autres,
  3. Se placer et se déplacer en fonction de ses adversaires.
Ce qui pourrait poser problèmes :
  • la technique pour lancer fort à quelqu’un en mouvement,
  • la prise d’information sur le contexte de jeu tout en manipulant la balle (en dribblant par exemple),
  • la prise d’information sur le contexte de jeu (occuper l’espace et se démarquer) tout en prenant des informations sur la balle (le porteur veut-il jouer avec moi? a-t-il besoin d’aide? etc…).
Variantes :
  • Obligation de changer de secteur après une passe,
  • Obligation de changer de secteur après une passe mais obligation de suivre sa balle (aller dans le même couloir que le réceptionneur de la passe)
  • Obligation de changer de secteur après une passe, mais interdiction d’aller dans le même secteur que le réceptionneur de la passe.
Progressivement, et une fois que les enfants auront compris, il faudra rendre intelligent ce changement de secteur.