Parcours de motricité globale et spécifique
Voici un parcours de motricité globale et spécifique que nous avons eu l’opportunité de réaliser et que nous vous présentons dans sa globalité. Nous ne décortiquerons pas chaque atelier, mais tâcherons de vous donner une vision et approche pour observer et corriger selon chaque thématique.
Le travail de pied (cerceaux et haies):
De manière générale, pour cette thématique, il s’agit de rechercher un appui qui soit le plus bref possible au sol et le plus réactif. Il vous faudra donc demander aux enfants :
  • de ne pas faire de bruit afin de les amener à travailler plutôt en pointes,
  • d’avoir un rythme régulier lors de la succession d’appuis, afin d’avoir un centre de gravité qui ne monte pas et ne descend pas trop, signe d’un mauvais rebond.
Par expérience, faites attention aux haies, souvent source de blessures avec la fatigue et pensez à bien expliquer aux enfants qu’une haie se remplace, pas une cheville. Cela peut vous paraître bizarre, mais les enfants ont tendance à éviter la haie lorsqu’il pose le pied, quitte à se tordre la cheville. Le mieux est de progresser lentement, quant à la hauteur de ces dernières, en utilisant d’abord des marques au sol, puis des « coupelles » et ainsi de suite, jusqu’aux haies basses.
Le travail de coordination pour le tir (jalons verticaux et horizontaux) :
Il nous semble intéressant dans le cadre de l’apprentissage de savoir-faire, quand vous avez le temps, de dissocier certains éléments pouvant poser problèmes : ici la rotation des épaules en même temps que l’élévation de la jambe libre.
Le travail de dribble :
Très rapidement chez les enfants, il est important de les faire dribbler des deux mains. Plus tôt, ils prennent conscience de cette capacité et plus ils seront aptes plus tard à utiliser leurs deux mains à bon escient. Bien sûr, une étape supplémentaire avec défenseur sera nécessaire pour comprendre le rôle du changement de main qui dribble, notamment pour la protection de la balle.
Il est très intéressant de permettre aux enfants de se mesurer sur ce genre de thématique, afin d’acquérir une qualité de dribble correct à vitesse maximale.
Très tôt dans la formation, ces ateliers de dribble devront être finalisés par un tir pour faciliter l’enchaînement de tâche entre le dribble et le tir.