Vider son camps
Voici un jeu traditionnel, très simple d’utilisation dans le cadre du handball qui permet le travail du dribble à vitesse maximale ou optimale, voir la décentration de la balle pendant le dribble. Tout dépendra de la mise en place initiale.
Mise en place :
La structure du jeu est très simple, il suffit de deux réserves de balles à chaque coin du terrain. Dans les meilleures conditions, il faut avoir au moins le double de balles que le nombre de d’enfants présents par équipe.
Dans un premier temps, vous pouvez séparer le terrain en deux par des plots afin d’éviter que les deux équipes se rencontrent. Dans ce cas, le dribble à vitesse maximale sera travaillé. Il vous faudra, malgré tout prévenir les enfants, surtout ceux qui reviennent pour revenir chercher des ballons dans leur réserve, qu’ils doivent être attentif à ceux qui dribble.
Dans un second temps, vous pourrez faire une séquence, où il n’y aura plus de séparation entre les deux équipes. Dans ce cas, ce sera plutôt le dribble à vitesse optimale qui sera travaillé, car l’enfant devra prendre des informations sur l’environnement qui l’entoure afin de ne percuter personne. Attention, il pourra être nécessaire de réduire le couloir et de rappeler aux enfants que le chemin le plus court n’est pas loin de la ligne droite entre les deux réserves.
Dans un troisième temps, pour permettre un enchaînement de tâche, il est possible de mettre des lanceurs à chaque réserve. Chaque joueur doit aller chercher une balle, leur passer, puis courir pour réceptionner la balle en dehors d’une zone.
D’autres situations sont possibles et la seule limite et votre imagination.
Comportements attendus :
  1. Maîtrise du dribble à vitesse maximale,
  2. Maîtrise du dribble à vitesse optimale (décentration de la balle).
Ce qui pourrait poser problèmes :
  • Maîtrise technique du dribble.
Variantes :
  • Dribbler avec la mauvaise main,
  • Alterner les mains,
  • Dribbler avec deux balles.